Notre regard sur la première édition du 27 juin 2015

Le 27 juin 2015, l’association FMZH (Fête de la Musique de Zurich) a présenté pour la première fois, une Fête de la Musique à la Rote Fabrik.

 

Nous avons réussi à organiser quatre concerts dans le Clubraum et une vingtaine de concerts répartis sur trois scènes extérieures dans l’enceinte de la Rote Fabrik. Les concerts du Clubraum étaient payants – le billet était à prix modique –, tous les autres étaient gratuits.

 

Nous avons voulu attirer un large public, des plus petits avec les Gnams de Lausannne aux branchés du slam avec Narcisse (champion de France de slam en 2013), en passant par les sonorités acoustiques rock-folk des Dead Brothers ou l’électro-swing, hip-hop du KKC Orchestra venu France.

 

Sur la scène de l’Innenhof, Clara Moreau a enchanté les amateurs de chansons françaises. La musique folk y fut aussi à l’honneur avec les Red Hot Serenaders, mais surtout avec le bal folk présenté par Zéphyr Combo qui a  fait tournoyer pendant plus d’une heure un nombreux public.

 

Sur la superbe scène hémisphérique  installée aux abords de Ziegel oh Lac, le public de passage et du restaurant a pu entendre des sonorités venues d’Afrique avec Efrumudu, d’Amérique latine avec El Fanfaron, de Turquie avec Karacan Kombo. Le groupe Macaô venait lui de Suisse romande tout comme Déroute Chronique, tandis que Dampfbühler, originaire de la région de Zurich, a régalé les spectateurs de ses chansons en Mundart.

 

Notre scène « Seebühne », située à l’arrière de la Rote Fabrik, a elle aussi accueilli des groupes aux genres musicaux variés : du jazz avec les Blue Monkey Sax Ensemble et le groupe Oscar Bayona & Jazz Duets, de la chanson française grâce au Chœur Francophone de Zurich, Les Balkans étaient à l’honneur avec Baklava. Marco Schifferle nous a régalé avec son humour décalé. Sur la place, l’atelier de bal Folk animé par Sol Do a mis le public en jambe pour les deux bals de la fête.

 

Une superbe journée d’été, un public enchanté par la programmation, des artistes heureux de se produire dans le cadre de la Rote Fabrik, une équipe de plus de trente bénévoles actifs tout au long de la journée et toute l’équipe de la Rote Fabrik ont été les clés du succès de cette première expérience.

Nous, le comité de la FMZH, en les personnes de Chantal Monnay, Dominique Gubser, Geert Dedappert, Gabrielle Rouvinez et Magali Delamarche, en sommes très fiers. Malgré un budget limité et un très court temps de préparation, nous avons réussi à présenter une Fête de la Musique digne de ce nom.

 

Notre désir est de renouveler l’expérience en 2016, de la pérenniser dans le temps et qu’elle soit soutenue par la ville comme à Genève ou à Lausanne afin de lui donner  l’envergure habituelle des Fêtes de la Musique. Mais nous n’en sommes pas encore là.

 

A ce jour, notre budget est encore bien bas. Nous voulons donc mettre l’accent sur la programmation et la communication, mais la logistique, particulièrement la location des locaux et la technique sont nos postes les plus élevés. C’est pourquoi, nous songeons à explorer la piste d’une collaboration avec le « Musikbüro » de la Rote Fabrik. Chacun contribuant par les moyens qui lui sont propres, nous pensons que nous pourrions, ensemble, faire de la Fête de la Musique le rendez-vous annuel de Zurich des premiers jours de l’été.

  • Facebook B&W

© Association Fête de la musique de Zurich. Tous droits réservés.